L'historique

L'histoire du SDIS 78

C'est le 1er janvier 1968 qu'est créé département des Yvelines. L'Ile-de-France qui, jusqu'alors était divisée en trois départements (la Seine, la Seine-et-Marne et lahisto 04 Seine-et-Oise) connait une croissance démographique importante et il est urgent de repenser son organisation. Une transformation administrative, en gestation depuis le début des années 60, est inscrite à l'ordre du jour de l'Assemblée nationale sous l'impulsion du Général de Gaulle.

Le département de Seine-et-Oise créé à la Révolution française le 4 mars 1790, disparait et donne principalement naissance aux départements de l'Essonne, du Val-d'Oise et des Yvelines. Quelques-unes de ses communes formeront également des parties des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne.

 

Avec les nouveaux départements issus de la réorganisation de l'ancien département de Seine et la Seine et marne qui, elle, ne changera pas, cet ensemble constitue la région Ile-de-France. Cette dernière est la plus peuplée des régions françaises et compte, au 1er janvier 2014, plus de 12 millions d'habitants sur les 66 millions d'habitants que compte la France (hexagone + DOM-TOM) soit 18,3 % de la population française.
 
Fort de ses 1,418 million d'habitant répartis sur les 262 communes, le département des Yvelines se hisse à la 8ème place des département les plus peuplés de France avec 1,4 million d'habitants (11,8 % de la population francilienne) pour une densité de 621habitant/km².

histo 01
le Service départemental de protection contre l'incendie du département de la Seine-et-Oise créé par délibération du Conseil général et arrêté du Préfet le 25 octobre 1967 fait place à la direction des services d'incendie et de secours des Yvelines le 1er janvier 1981 par arrêté préfectoral. Le 3 mai 1996, suite à la Loi n°96-369 relative aux services départementaux d'incendie et de secours, l'établissement public départemental, dénommé Service départemental d'incendie et de secours des Yvelines (SDIS78) est créé, il est aujourd'hui est le 5eme plus grand SDIS de France. Les moyens et personnels sont transférés progressivement à l'établissement. public jusqu'en 2001, année de transfert de la gestion des Centres de secours et des Centres de secours principaux des Yvelines à l'établissement public.

Le 27 février 2002, la Loi n°2002-276 relative à la démocratie de proximité induit une réorganisation administrative et financière du Sdis en déterminant une nouvelle clé de répartition des contributions des communes et des établissements publics de coopération intercommunale et un plafonnement de leur contribution globale.

Tout d'abord découpé en 4 groupements territoriaux, le SDIS 78 passe le 1er janvier 2004 à une organisation en trois groupements territoriaux (Est, Ouest et Sud). histo 03Les centres de traitement de l'alerte des centres opérationnels de groupement Centre et Sud sont regroupés au centre de secours de Montigny-le-Bretonneux

Le 13 aout 2004 est promulguée la Loi n°2004-811 sur la modernisation de la sécurité civile qui fixe pour objectif de mobiliser l’ensemble des compétences impliquées dans la prévention et l’organisation des secours concernant les risques technologiques, naturels ou de nature terroriste. Elle « reconnaît le caractère dangereux du métier et des missions exercées par les sapeurs-pompiers ».

Le 1er janvier 2007, marque l'achèvement de l'intégration de tous les centres de première intervention au Corps départemental.

Le 7 aout 2015 l'article L. 1424-7 du Code général des collectivités territoriales instaure la création d'un schéma départemental d'analyse et de couverture des risques qui doit dresser l'inventaire des risques de toute nature pour la sécurité des personnes et des biens auxquels doivent faire face les services d'incendie et de secours dans le département, et détermine les objectifs de couverture de ces risques par ceux-ci. Ce SDACR est à l'origine de la couverture opérationnelle du département telle qu'elle est établie de nos jours.
 

 
L’insigne du Corps départemental
 
histo 05L’insigne porté par les sapeurs-pompiers du Corps départemental des Yvelines a son histoire. La pucelle portée sur les tenues a été dessinée par le Colonel FLEURY et commandée par le Colonel RICARD. Le major QUIQUEMELLE est, quant à lui, l’auteur de l’insigne d’épaule portée au quotidien par l'ensemble de la garde opérationnelle (illustration ci-contre).

 

Bien que beaucoup de grands Corps communaux, comme certains centres de première intervention, possédaient leur propre symbole d’appartenance, l'insigne du corps départemental a officiellement été retenu comme modèle avant d’être revêtu par l’ensemble des personnels de la direction départementale. Depuis la départementalisation, cet insigne est porté par tous les sapeurs-pompiers qui exercent leurs fonctions au sein du Service départemental d’incendie et de secours des Yvelines sur l'épaule gauche des tenues. Comme de nombreux agents ont souhaité légitimement porter l'insigne de leur centre d'appartenance. Le règlement d'habillement a été récemment modifié autorisant également le port de cet insigne sur l'épaule droite de la tenue quand l'effet vestimentaire le permet. Cette pratique s'est également étendue aux spécialités.

 

Du point de vue de la symbolique, l’insigne du SDIS 78 est composé du foudre ailé avec faisceau de dards de feu en zigzags terminés par une flèche, qui constitue l’attribut du commandement. Sur ce foudre ailé est posé le contour du département des Yvelines, issu de la dissolution du département de la Seine et Oise le 1er janvier 1968 dont le fond bleu roi est parsemé de fleurs de lys (symbole royal de la région de Versailles, prefecture des Yvelines et ancienne préfecture de la Seine et Oise) strié de deux bandes blanches en zig zag représentent les rivières de la Seine et de l’Oise qui traversent le département.

 

L’insigne du Corps départemental de sapeurs-pompiers des Yvelines est une marque de fierté, le symbole de notre appartenance, de nos origines et de notre unité.

sp78