SAN

SAN

 

Le groupe de secours animalier des Yvelines a vu le jour au début des années 90. Au départ, il s'agit d'une remorque vétérinaire au centre de Plaisir, contenant du matériel de capture et de sauvetage. A l'initiative du lieutenant Clodic, chef du centre de Montfort-L'Amaury, une cellule appelée cellule animalière est mise en place. Elle se compose d'une dizaine de sapeurs-pompiers du centre de secours.

 


SAN2A l'époque, le centre communal de Montfort-L'Amaury s'équipe d'un véhicule type Master et d'une remorque. Très rapidement, il faut concevoir un nouveau véhicule, aménagé hors route. Le lieutenant Clodic assure l'encadrement du groupe de 1994 à 1998. Assisté du sergent-chef Porez, il met en place les bases de la structure actuelle (chef d'unité, équipiers). Les chefs d'unité sont peu nombreux. Ils prennent en charge la formation des personnels. Au départ, il s'agit de formations pratiques, sur le terrain, sur les différents sites du département (Thoiry, espace Rambouillet, SPA d'Orgeval). Nouvelle spécialité, le secours animalier n'a pas fait l'objet d'un Guide National de Référence, et n'est pas inscrit au regard de la loi au texte régissant le régime indemnitaire des spécialités.

En 1998, le lieutenant Clodic passe le relais au lieutenant Champenois, nouveau chef de centre de Montfort-L'Amaury.
L'effectif continue d'augmenter en recrutant au sein du centre de Montfort-L'Amaury. Seuls les sapeurs-pompiers de Montfort peuvent intégrer le groupe qui intervient sur tout le département. La pleine période d'activité du groupe animalier est alors liée au phénomène chien dangereux dans les cités. Au plus fort, le nombre d'interventions annuelles oscille entre 200 et 250. En 2005, le lieutenant Bidard prend le commandement de Montfort-L'Amaury. Suite à la départementalisation ainsi qu' aux différentes mutations des personnels, le groupe est réorganisé et les spécialistes animaliers sont répartis sur l'ensemble du département afin d'avoir une réponse de proximité aux demandes de secours.
Le statut de conseiller technique apparaît fin 2005. Il regroupe alors 5 personnes , à savoir Michel Porez, Jean-Pierre Coville, John Godefroy, Amaël Bonamy et Marc Bidard.

Un stage SAN 2, chef d'unité animalier, est organisé et regroupe les différents sapeurs-pompiers impliqués dans le fonctionnement.
Aujourd'hui, la spécialité compte 5 conseillers techniques, 12 chefs d'unité et 40 équipiers. Elle réalise entre 150 et 220 interventions par an. Le SDIS a permis de se doter de différents matériels pour la capture et le sauvetage de tout type d'animaux blessés ou agressifs. La mission est d'apporter une aide technique aux intervenants sapeurs-pompiers dans la mise en œuvre de matériels de capture ou de sauvetage d'animaux agressifs ou non, blessés ou non, sauvages ou domestiques. L'apparition ces dernières années des NAC (nouveaux animaux de compagnie) est également à l'origine de nombreuses formations et de plus en plus d'engagements du groupe secours animalier.

View the embedded image gallery online at:
http://www.sdis78.fr/les-specialites/san#sigFreeIda8386ec9cd

sp78