Les interventions

SDIS78   003Lundi 18 mars 2019, les secours du Groupement Sud sont engagés pour un feu de pavillon sur la commune du Perray-en-Yvelines, sans autre notion de victime à l'intérieur. Arrivés sur les lieux, les secours sont confrontés à une première difficulté puisqu'un imposant portail électrique condamne l'accès à l'allée, longue d’une cinquantaine de mètres, qui permet d'accéder au pavillon.

Une fois parvenus à pénétrer à l'intérieur, les premiers intervenants sont confrontés à un feu de garage, totalement embrasé, avec une rapide propagation des fumées en direction du pavillon mitoyen. Le Capitaine Laurent G, COS en sa qualité de chef de groupe, fait immédiatement entreprendre deux actions simultanées.

D'une part, une reconnaissance avec un premier moyen hydraulique afin de s'assurer de l'absence de toute victime à l'intérieur et, d'autre part, l’attaque du foyer au moyen d’une deuxième lance à eau.

En parallèle, plusieurs moyens sont demandés en renfort dont un deuxième engin pompe. Malgré les difficultés de progression rencontrées par le binôme d'exploration en raison d’un important plafond de fumées, les 150 m² du pavillon seront rapidement reconnus et aucune victime ne sera à déplorer. L'arrivé ultérieurement de l'occupant du pavillon viendra confirmer l'absence de personne.

Une 3ème lance sera également mise en protection, en toiture afin d'éviter l'inflammation des fumées, lors de la phase de désenfumage grandement facilité par les puits de lumière présents. Une fois de plus, le véhicule d'appui et de soutien (VAS), demandé en renfort, démontrera toute son utilité, notamment lors des phases de protection et de déblai. Cette dernière opération sera d'ailleurs longue et difficile vu l'importante quantité de matériels entreposés.

Compte tenu de la répétition des engagements sous ARI (reconnaissance, attaque, ventilation, et déblai), la CEAR sera demandée afin de regonfler les bouteilles d’ARI directement sur place. Madame le Maire du Perray-en-Yvelines se déplacera sur cette intervention, mais n'aura pas à s'occuper du relogement des occupants qui sera effectué par la famille.

Au total, cette intervention aura mobilisé une vingtaine de sapeurs-pompiers et duré près de 6 h.



Texte : G.Guillemard - Photo : I.Michel & LV.Bolivia-kahn

sp78