Les interventions

005Il est environ 14h30 ce dimanche 17 décembre lorsque la salle opérationnelle du groupement territorial Est reçoit de nombreux appels.

D’après les premiers renseignements, il s'agit d'un feu de pavillon qui s’est déclaré sur la commune de Conflans-Sainte-Honorine et les témoins relatent qu'une victime pourrait se trouver à l’intérieur.

Rapidement le COG EST engage le fourgon incendie, l’échelle aérienne et une ambulance du CS Conflans-Sainte-Honorine situé à peine peu plus de 3 km du lieu de l’intervention. Parallèlement il engage en renfort  1 ambulance et le chef de groupe (Lieutenant Brairait)  du CSP Poissy ainsi qu’un deuxième engin pompe du CS Achères  et  le véhicule léger infirmier de Montigny-le-Bretonneux pour compléter le dispositif de secours à personne.

Premiers arrivés sur les lieux, les sapeurs-pompiers de Conflans-Sainte-Honorine sont confrontés à un violent incendie qui ravage le rez-de-chaussée d’un pavillon à un étage. Ce dernier est situé au fond d’une sente encombrée par la végétation et inaccessible aux engins.  

Rapidement, un binôme d’exploration s’engage avec un moyen en eau à la recherche de la victime.  Au terme d’une longue et pénible reconnaissance, un homme d’environ 70 ans, à peine conscient et gravement intoxiqué par les fumées, est retrouvé au sol dans sa salle de bain. Ce dernier, se sentant pris par les flammes s’y était retranché avant de s’asperger d’eau et de s’allonger au sol pour se protéger de la chaleur.

Une fois extraite, la victime est immédiatement prise en charge par l’équipage VSAV, le personnel de la VLI et l’équipe médicale du SMUR de Saint-Germain-en-Laye demandée en renfort. Son état est préoccupant et il est transporté médicalisé en direction du centre hospitalier de Garches pour y être placé en caisson hyperbares.

Une deuxième lance à eau sera nécessaire pour venir à bout du sinistre qui, au final, aura mobilisé 25 sapeurs-pompiers et duré près de 4h30.  Les 2 officiers investigateurs en recherche des causes et circonstances d’incendie auront la délicate tâche de déterminer les causes du sinistre. 



Texte : G.Guillemard / Photo : A. Colin

sp78