L'actualité

Evénements

20160604 inondation Port Marly 6Suite à l'épisode orageux intense qui a traversé le nord-est Yvelines hier en fin d'après-midi vers 17h, 175 demandes de secours qui ont été reçues par les salles opérationnelles dont la très grande majorité par le COG EST.

Sdis78  001Dimanche 26 mai 2019, c'est avec le Centre de Secours de Gargenville que débute la saison 2019 des Journées Portes Ouvertes des CIS du Sdis78.

RBMA SDIS78 11Samedi 18 mai 2019, les "gros bras" de l'association des Rouleurs de Belles Mécaniques Andrésienne ont démontré, une fois de plus, qu'on peut être fan de gros moteurs et avoir un grand cœur.

RBMA SDIS78 (11)Samedi 18 mai 2019, les "gros bras" de l'association des Rouleurs de Belles Mécaniques Andrésienne ont démontré, une fois de plus, qu'on peut être fan de gros moteurs et avoir un grand cœur.

condamnationVendredi 17 mai dernier, s’est tenue une audience correctionnelle devant le Tribunal de grande instance de Versailles, au cours de laquelle ont été jugés les faits commis en avril 2018 par un homme de 31 ans, poursuivi pour sollicitation inutile des secours ainsi que pour outrage à une personne chargée d’une mission de service public, en l’espèce un opérateur du centre de traitement de l'alerte qui recoit les appels sur le 18 et 112.   Ce jour-là, le prévenu avait d’abord appelé les pompiers afin que ceux-ci secourent sa femme, souffrant d’une intoxication médicamenteuse. Cette dernière avait été prise en charge par un VSAV et transportée à l’hôpital. Plus tard le même jour, l’individu a rappelé le 18, expliquant qu’il fallait venir ouvrir la porte de son appartement, sa compagne hospitalisée ayant conservé les clés. L’opérateur lui avait alors expliqué – à raison – que cela ne relevait pas des missions des pompiers en l’absence d’urgence. Face au refus d’engager les secours, l’homme a insulté copieusement le stationnaire avant de raccrocher. Dans la nuit, le même requérant a rappelé une troisième fois les secours, déclarant cette fois-ci que sa femme avait fait une chute. Bien que le motif paraisse évidemment suspect, le CTA n’a eu d’autre choix que d’engager une ambulance, dans le doute. Sur place, le caractère fictif de l’intervention a immédiatement été constaté par les pompiers, le prévenu espérant en réalité parvenir à faire ouvrir sa porte par ce moyen détourné. Finalement, l’opérateur et le SDIS ont porté plainte.   À l’audience, l’auteur des faits ne s’est pas présenté et n’était pas représenté. Tenant compte de son casier judiciaire comportant plusieurs mentions ainsi que de son absence, la Présidente de céans l’a condamné à 4 mois d’emprisonnement ferme, allant en cela plus loin encore que le Procureur, qui réclamait une peine d’1 mois. Le prévenu a également été condamné à verser des dommages et intérêts à l’opérateur pour son préjudice moral ainsi qu’au SDIS, à qui il devra rembourser le montant de la facture de cette intervention inutile.  
th 1999x1999 concours jpgRetrouvez, en cliquant sur le lien ci-dessous, la liste des lauréats du concours interne de sergent de sapeur-pompier professionnel au titre de l'année 2019. Félicitations à tous !

sp78